Brève de Making Of / 210130: Satie me prend pour une poire…

Pour écrire un nouvel épisode de la saison 1 des podcasts consacrés à la Société des Vieilles Têtes à Longs Chapeaux et à Dark Rooms (écouter ici), je me replonge dans l’univers de Satie…

Erik Satie 1909

Et, bien que j’ai écumé le net depuis des années sur toutes les versions possibles et imaginables des « Gnossiennes », je découvre aujourd’hui cette version à la corde de Seth Ford Young.

Et je ne peux m’empêcher de faire le lien avec la version donnée en public par la bassiste Paz Lenchantin de « Venus in Furs » du mythique Velvet…

Théodore Compas, déjà…

Comme confessé plus haut, faire jouer Erik Satie dans mes compositions fantasques en lignes n’est pas une lubie de la dernière pluie.

Je l’avais déjà évoqué, entre autres, pour le texte « Isle Joyeuse » deuxième investigation de Théodore Compas, enquêteur de l’Étrange des Années Folles, plus connu grâce au « Mystère des Pennes ».
Cette enquête mystique a été écrite fin 2010 à la demande de la pianiste et concertiste Sophie Vallauri pour une lecture concert (2011) articulée autour du morceau de piano éponyme de la nouvelle composé par Claude Debussy.

Théodore Compas qui, quelques années plus tard, essaiera de faire toute la lumière sur la SVTLC
CQFD.

© Georges FOVEAU – Janvier 2021

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire. Votre email ne sera pas publié