Rentrée sur des mots d’août

Histoire de reprendre en douceur contact avec cet espace d’expression numérique délaissé à l’estive, je remets en lignes…
Avec une petite compilation de publications Facebook du mois d’août.
Bonnes lectures…

200829
Poupie, presque 10 ans, monstrologue littéraire experte :
– Papa, je ne crois pas que Lovecraft, il l’aurait écrit ça, mais pour détruire Cthulhu, il faut lui mettre de la gentillesse dans la tête…

200828
Pour mon dernier week-end avant la reprise, je me souviens soudain d’un rêve.
Vif et réaliste, saisi pendant une virgule de sommeil, dans la semaine.
J’arrive en moto devant un atelier de mécanique. Je descends, enlève mon casque sans masque. Souriant et sûr de moi.
Serein, j’entre et je salue le patron en lui disant :
– J’ai 55 ans. J’ai tout plaqué pour changer de vie. J’ai décidé d’ouvrir un atelier de mécanique. Je suis le nouvel apprenti du CFA…
Je ressens un enthousiasme et une confiance…, rares.
Un retour de gaz, 4 ans après, de « Éloge du carburateur » de Mathew B. Crawford ?
Un signe ?
Une prémonition ?

200828
Ce n’est pas parce que je fais dans la Ska-tologie que j’écoute de la m…

200827
Work in progress :
« Our (fun) house in the middle of dinning room » !

Des frissons dans le salon

200827
« Harrison, Harrison » de Daryl Gregory, aux éditions du Bélial.
Dynamique, intrigant, inquiétant et même amusant.
Des personnages bien croqués et des terreurs bien moites.
Plein de clins d’yeux (glauques), de dents aiguisées et de tentacules visqueux et vicieux.
Presque meilleur que du Lovecraft.
Illustré par Nicolas Fructus
🐙
J’y reviendrai….
La critique d’un pro ? Ici…
LISEZ !

200824
Mélo-manie…
Poupie, presque 10 ans :
– Au moins, avec le chanteur de Rammstein, il n’y a pas de confusion. Tu sais qu’il chante. Il ne marmonne pas…

200821
Charb aurait eu cinquante trois ans aujourd’hui.
« A tous les salopards de la terre.
Nous restons debout.
Nous nous promenons habillées comme il nous plait.
Nous aimons le vent dans nos cheveux, le soleil sur notre peau et l’eau gouttelant de notre tête jusqu’à nos orteils.
Nous croyons ou nous ne croyons pas. Ainsi soit-il.
Nous aimons la musique, le vin, danser et faire l’amour avec qui nous voulons homme ou femme.
Nous aimons la liberté d’expression même quand c’est pour apostropher dieu quel qu il soit, son fils quand il en a un, la mère de son fils, ses prophètes et tous ses voisins.
Nous aimons les feux d’artifice
Nous aimons l’art, les représentations d’hommes et de femmes d’antan ou d’aujourd’hui.
Nous sommes ivres de vie.
Nous aimons les rires des enfants heureux
A ceux qui croient qu’un ailleurs plus beau existerait autre part qu ici bas au point d’en mourir. Mourez seul. N’entraînez pas les comme nous.
Aucun dieu n’exigerait de sacrifices humains. Aucun.
Il est des fois où j aimerais croire, et me persuader que vous autres monstres fous de dieu finissez aux mains du diable.
Mais.
Je ne crois pas. »
Charb

Charb

200819
« Dis moi qui tu hantes, je te te dirai qui tu es. »
Pour moi, c’est il y a un an, jour pour jour, que tu nous a vraiment quittés.
Ne laissant que quelques signaux de fumée.
Depuis, tu ne cesses de m’inspirer.
Je ne cesse de t’expirer.
Avec l’Homme sans Regard, je m’applique à te perpétuer.
Finalement, au moins 9 vies.
Plus peut-être…
En voilà déjà une…
Amitiés, Harold Chambert…

200816
Après une équipée sur la Côte Vermeil (plages, bains, tapas et sorcières…), par sentiers de contrebandiers jusque chez Dali, retour au terrier pour Poupie…
En l’occurrence, celui des Weasley.
À chacun le sien…
Le mien est une Maison Hantée

200810
Un instant d’égarement…
Poupie presque 10 ans :
– Papa, je ne trouve pas mes chaussettes pour ne pas salir le canapé…
– Attends j’arrive…, Tiens prends celles-là…
SILENCE…
– Ça va pas le faire, Papa, elles sont plus sales que mes pieds.
….
Désolé…
🥳

200807
Dystopie Vénitienne ?
Dans une République où « avancer masqué » est devenue une vertu, la barbarie bouffie de démagogie se dévoile tous les jours…

200730
À défaut de grillons grillés,
Quelques insectes à l’apéro,
Pour bien boire et jouer,
Avec ma Tetris’euse de mobilier..
Sans oublier quelques fruits de mer marinés…
Ne serait ce pas un avant-goût des congés ?

© Georges FOVEAU – septembre 2020

2 comments

    • Bonsoir Vincent,
      Les grillons grillés, je les trouvais un temps à « Nature et découvertes » et Poupie adorait ces friandises craquantes sans autre goût que l’arôme dédié.
      Les Hexagoninsectes, c’est « Hive Pocket ».
      Un jeu de stratégie en ruche où ma douce me déculotte systématiquement…
      Nous en reparlerons de vive voix.
      Euh…
      Du jeu, bien sûr…
      GF.

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire. Votre email ne sera pas publié